UFC-Que Choisir des Pyrénées-Orientales

Santé bien-être

Assistants auditifs. Feu vert pour la vente en pharmacie

Assistants auditifs. Feu vert pour la vente en pharmacie

Assistants auditifs. Feu vert pour la vente en pharmacie

Présents depuis 2011 dans les officines, clairement autorisés depuis 2014, les assistants auditifs viennent d’être confortés par le Conseil d’État.

Feu vert pour la vente en pharmacie

Depuis 2014, la vente en pharmacie d’assistants auditifs est explicitement autorisée par le ministère de la Santé. Ces appareils sont aux prothèses auditives ce que sont les lunettes loupes aux lunettes de vue vendues chez l’opticien. Pas d’accord avec leur arrivée sur le marché, les audioprothésistes avaient saisi la justice pour faire cesser ce qu’ils considèrent comme de la concurrence déloyale et une attaque contre leur monopole. Ils viennent de se heurter au Conseil d’État, qui a rejeté leur requête au motif que, ces dispositifs ne nécessitant pas d’adaptation personnalisée, leur prescription n’est pas du seul ressort des audioprothésistes diplômés. S’ils ne sont sans doute pas la panacée, les assistants auditifs peuvent être un premier pas pour les personnes qui auraient besoin d’un appareillage, mais qui n’ont pas les moyens de s’offrir une prothèse, dont le prix moyen se situe autour de 1 500 €.

Anne-Sophie Stamane

asstamane

logo-ufc-articles