UFC-Que Choisir des Pyrénées-Orientales

Maison

Sécurité des capsules de lessive Leader Price. L’UFC-Que Choisir exige leur rappel !

Sécurité des capsules de lessive Leader Price. L’UFC-Que Choisir exige leur rappel !

Sécurité des capsules de lessive Leader Price. L’UFC-Que Choisir exige leur rappel !

Alarmée lors d’un de ses tests en laboratoire par la non-conformité criante des capsules de doses solubles de Leader Price aux normes européennes de sécurité, destinées à protéger les jeunes enfants, l’UFC-Que Choisir, face à la faiblesse de la réaction de l’enseigne, exige le retrait et le rappel immédiat de ces capsules de lessive et saisit la Répression des fraudes (DGCCRF) pour qu’une action de grande ampleur soit lancée sur ce marché en pleine croissance.

Sécurité des capsules de lessive Leader Price

En 2014, les centres antipoison et de toxicovigilance tiraient la sonnette d’alarme quant au nombre croissant d’accidents causés par les dosettes de lessive liquide qui attirent les enfants en bas âge en raison de leur forme et de leur couleur. La réglementation européenne (règlement n° 1297/2014) a donc imposé des normes supplémentaires de protection, et notamment le fait que les écodoses doivent résister « à une compression mécanique d’au moins 300 N dans des conditions d’essai normales ». Or, à l’occasion de son dernier test sur les lessives, dont la mise à jour sera prochainement disponible en ligne, l’UFC-Que Choisir a constaté que les doses solubles de Leader Price échouaient cruellement sur ce critère.

Lors d’une première salve de test, 7 capsules Leader Price sur 24 ont rompu à des compressions inférieures à 300 N (1). Répété sur un second lot acheté deux mois plus tard, le test a abouti à l’échec sur ce même critère de 11 produits sur 24 (2) ! Le département des Essais comparatifs de l’UFC-Que Choisir a immédiatement contacté le service qualité de Franprix-Leader Price. Si la filiale du groupe Casino nous a indiqué avoir suspendu la commercialisation de ce produit suite à notre alerte, elle n’a pas souhaité procéder à un rappel, arguant respecter les autres critères de sécurité du règlement européen. Face à la gravité du défaut de sécurité, la faiblesse de la réponse est inacceptable. Faut-il rappeler que, dans ce genre de situation, l’article L. 423-2 du code de la consommation impose au producteur « d‘engager les actions nécessaires pour maîtriser ces risques, y compris le retrait du marché, la mise en garde adéquate et efficace des consommateurs ainsi que le rappel auprès des consommateurs des produits mis sur le marché » ?

Plus généralement, alors que le marché des capsules de lessive est en plein essor (+5,1 % en 2016), le cas Leader Price ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt et invite à ce que les contrôles soient renforcés.

Décidée à garantir la sécurité des consommateurs, particulièrement celle des plus jeunes, l’UFC-Que Choisir exige immédiatement, au-delà du retrait, des mesures significatives de rappel des capsules de Leader Price. L’association saisit donc la DGCCRF sur ce dossier en lui demandant par ailleurs de diligenter sans délai un contrôle du marché des capsules de lessive pour vérifier leur parfaite conformité à la réglementation européenne.

NOTES

(1) Les produits (code-barres 3263854044140, lot L-X6169B 21:20) ont échoué à des compressions de 164 N, 248 N, 285 N, 131 N, 72 N, 287 N et 225 N.
(2) Les produits (code-barres 3263854044140, lot L-X6298D 09:29) ont échoué à des compressions de 182 N, 191 N, 264 N, 218 N, 211 N, 242 N, 120 N, 178 N, 155 N, 102 N et 193 N