UFC-Que Choisir des Pyrénées-Orientales

Billet du Président, Droits Justice

La cause consumériste en marche ?

Avec l’élection d’Emmanuel MACRON à la Présidence de la République, à quoi doivent s’attendre les consommateurs ? Interrogé par nos soins, lors de la campagne électorale, Emmanuel MACRON avait répondu qu’il était « un ennemi de la rente, des intérêts constitués et des lobbies », qu’il entendait offrir aux consommateurs « un cadre d’exercice, de défense de leurs intérêts » et mettre en place un « cadre concurrentiel avec des règles et des objectifs clairs »… sans oublier de « porter des intérêts de longs termes que sont la justice sociale et le développement durable ».

La cause consumériste en marche ?Ministre de l’économie, il avait su porter quelques réformes consuméristes importantes comme la libéralisation des autocars, un début de réforme du secteur des auto-écoles ou l’instauration d’un mécanisme de mobilité bancaire…. même s’il avait reculé sur la libéralisation encadrée de l’automédication ou celle des pièces détachées automobiles.

Si je n’ai pas manqué de le féliciter pour son élection à la plus haute fonction, je ne peux manquer de rappeler que l’UFC-Que Choisir veillera au respect de la parole donnée et entend bien, au-delà du nom de son mouvement, mettre au cours de cette mandature de nombreuses réformes consuméristes En Marche. L’association entend d’ailleurs continuer de battre campagne, au plan national et local, au moment des élections législatives pour faire entrer la consommation, avec ses enjeux sociétaux et environnementaux, au cœur de l’action politique…

Alors, amis consommateurs, alors que les tractations battent leur plein pour les investitures, je vous invite à continuer de vous mobiliser sur notre plateforme… Votez pour vous !

Alain Bazot

Président de l’UFC – Que Choisir