UFC-Que Choisir des Pyrénées-Orientales

high-tech, internet

Dash Button d’Amazon. On a essayé les boutons d’Amazon

Dash Button d’Amazon. On a essayé les boutons d’Amazon

Dash Button d’Amazon. On a essayé les boutons d’Amazon

Commander ses produits du quotidien en un clic, sans ordinateur et sans smartphone, tel est le pari des Dash Button d’Amazon. Après les États-Unis, ils ont débarqué en France en toute discrétion en novembre et Amazon en propose 52 depuis quelques jours. Nous en avons pris en main quelques-uns pendant un mois.

On a essayé les boutons d’AmazonDepuis toujours, Amazon n’a qu’une obsession : simplifier la vie de ses clients (et accessoirement augmenter ses bénéfices). Avec ses Dash Button, le géant du e-commerce américain franchit un nouveau palier. Ces petits boîtiers de la taille d’un briquet abritent un bouton  sur lequel il suffit d’appuyer pour recevoir le produit associé. Après un lancement discret en novembre dernier, la gamme s’est étoffée le 21 juin. Amazon propose désormais pas moins de 52 Dash Button différents, chacun associé à une marque dont il arbore le logo, permettant de commander plus de 700 produits de la vie courante, de la lessive Ariel au café L’Or en passant par les produits de beauté Nivéa, les préservatifs Durex ou la nourriture pour animaux Whiskas.

UNE INSTALLATION ULTRA-SIMPLE

Ces Dash Button sont en vente sur le site Amazon.fr au prix de 4,99 € pièce, remboursés à la première utilisation. Le 10 mai dernier, nous en avons commandé trois (les Dash Button Le Chat, Handy Bag et Signal), reçus deux jours plus tard. Nous les avons installés dans la foulée sans aucun souci. La configuration est ultra-simple, à condition toutefois de posséder une connexion Wi-Fi, un smartphone et la dernière version de l’application Amazon. Une fois activés le Wi-Fi et le Bluetooth du téléphone, il suffit de lancer l’application, d’appuyer sur le Dash Button jusqu’à ce que le voyant clignote en bleu puis de suivre la procédure indiquée sur le téléphone. C’est à ce moment que vous devrez choisir le produit ou le lot de produits (3 tubes de dentifrice White Now, 2 paquets de lessive Sensitive 32 dosettes, par exemple) que vous souhaitez associer à votre bouton parmi les 5 ou 6 proposés (le choix reste finalement assez limité). En deux minutes, le tour est joué. Une fois que vous avez accroché le bouton ou que vous l’avez collé, de préférence à proximité des produits concernés, le plus dur est fait.

visu-amazon-dash-button

UN CLIC ET PAS UN DE PLUS POUR COMMANDER

Vous constatez que votre tube de dentifrice est bientôt vide ou que vous venez d’utiliser le dernier sac poubelle, il suffit d’appuyer sur le Dash Button associé pour en commander de nouveaux. Le voyant clignote alors en blanc pendant quelques secondes avant de se fixer au vert, puis de s’éteindre, signe que la commande a été prise en compte. Le produit vous sera alors livré en 1 jour ouvré. Attention : les Dash Button sont réservés aux clients Amazon Prime, système d’abonnement facturé 49 € par an qui permet, entre autres, de bénéficier de la livraison gratuite sur de nombreux produits. Toutes les commandes que nous avons effectuées par le biais des Dash Button nous sont arrivées dans les temps sans que nous ayons à payer de frais de livraison.

DES GARDE-FOUS PAS INFAILLIBLES

Pour limiter les désagréments, Amazon a prévu un système de protection à plusieurs niveaux. Tout d’abord, à chaque commande, une notification apparaît sur le smartphone de l’utilisateur via l’appli Amazon et une confirmation est envoyée par courriel. À réception de ces alertes, l’utilisateur qui aurait appuyé sur le bouton par mégarde (ça nous est arrivé plusieurs fois !) a la possibilité d’annuler la commande. Encore faut-il avoir régulièrement un œil sur son smartphone et réagir bien avant que le produit ne soit expédié. Certes, comme pour tout achat sur Amazon, vous pourrez retourner le produit, mais dans ce cas, les frais de retour seront à votre charge. Amazon a aussi pensé au fait qu’un enfant pourrait s’amuser à appuyer plusieurs fois sur un bouton. Pour ne pas risquer de recevoir 50 paquets de lessive d’un coup, toute nouvelle commande est bloquée d’office tant que la commande précédente n’est pas livrée. Vous pouvez néanmoins passer outre cette protection en activant l’option « commandes multiples » mais dans ce cas, ce déblocage vaudra pour les commandes ultérieures. Enfin, il faut penser à bien vérifier la couleur du voyant au moment de la commande, car s’il passe au rouge au lieu du vert, c’est que le produit est en rupture de stock. Vous ne le recevrez pas.

TROP DE CONTRAINTES

Pratiques, simples à utiliser, bien conçus… pas de doute, les Dash Button tiennent leurs promesses. Pour autant, à l’usage, on constate que ces boutons ne s’adressent pas à tout le monde. Pour en profiter pleinement, il faut d’abord posséder un smartphone et faire partie de ceux qui l’ont toujours à portée de main pour vérifier les notifications envoyées par Amazon. Il faut aussi être souvent chez soi pour réceptionner les différents colis qui arrivent de manière éparse. Certes, il est possible de récupérer son colis dans un point relais, mais dans ce cas, le système perd de son intérêt. Il faut enfin être prêt à décorer sa salle de bain et sa cuisine de boutons disgracieux et se soucier assez peu de l’environnement. Faire déplacer un camion d’un dépôt jusqu’à son domicile pour livrer trois tubes de dentifrice relève d’un non-sens en matière de développement durable.

DES CONSOMMATEURS PIÉGÉS

Si les Dash Button peuvent vraiment faciliter la vie de certains utilisateurs, ils sont surtout un bon moyen pour Amazon et ses marques partenaires de fidéliser des acheteurs peu enclins à comparer les produits et les prix avec ceux des autres marques et des autres distributeurs. Même si Amazon s’engage à offrir à ses clients « ses meilleurs tarifs » et les prévenir si le prix d’un produit venait à augmenter de plus de 10 %, mieux vaut garder le réflexe de comparer régulièrement.

BIENTÔT LA COMMANDE EN ZÉRO CLIC ?

Un clic, c’est encore trop pour Amazon qui compte aller plus loin dans la simplification du processus de commande grâce à Dash Replenishment. Avec ce système, ce sont les appareils eux-mêmes qui procèderont à la commande de leurs consommables. Ainsi, une machine à laver équipée du système d’Amazon commandera automatiquement la lessive avant qu’il n’y en ait plus ou l’imprimante fera le plein de cartouches d’encre avant d’en manquer. Si Amazon a déjà annoncé avoir passé des accords avec plusieurs marques (Siemens, Beko, Bosch, Samsung, Whirlpool et d’autres), aucune date de lancement n’a été rendue publique.