UFC-Que Choisir des Pyrénées-Orientales

Auto

Batterie auto. La charge sous surveillance

Batterie auto. La charge sous surveillance

Batterie auto. La charge sous surveillance

Fortement sollicitée, la batterie d’une voiture risque de se vider rapidement au risque de rendre des systèmes inopérants. Le Battery Sense de CTEK surveille l’état de la batterie et avertit le conducteur, via une application pour smartphone, lorsqu’une charge s’impose. Nous l’avons pris en main.

Batterie auto La charge sous surveillance

Nous en parlons régulièrement : sur les voitures modernes, les batteries sont mises à mal par la prolifération des systèmes électroniques. Le Stop & Start, assurant la coupure du moteur à l’arrêt et son redémarrage automatique au moment de repartir, est l’un des premiers systèmes à en pâtir. En effet, si le niveau de charge de la batterie descend trop bas, il est inhibé. Et, jusque-là, impossible de savoir quand ce niveau fatidique arrive… L’équipementier CTEK, spécialisé dans les chargeurs de batterie, propose une solution pour surveiller les batteries : le Battery Sense.

UN BOÎTIER ET UNE APPLI

visu1-controleur-batterie
Le testeur de batterie CTEK se branche simplement sur la batterie.

Le système se compose d’un « contrôleur intelligent », doté de la technologie de communication sans fil Bluetooth, et d’une application pour smartphone. Il convient à toutes les batteries de type plomb-acide (donc pas celles des voitures électriques), même les plus récentes, d’une tension de 12 V et d’une capacité allant de 5 à 200 Ah. Il suffit de connecter le contrôleur aux bornes de la batterie. Une opération qui ne demande pas de compétence particulière, il faut juste savoir dévisser un écrou et être capable de repérer les bornes positive et négative de la batterie. Attention toutefois à ne pas dévisser complètement l’écrou, au risque de débrancher complètement la cosse ! En effet, dans ce cas, vous risquez, par exemple, de perdre le code de l’autoradio, et serez obligé de vous rendre dans une concession. Il faut donc bien maintenir la cosse en place pour insérer la fiche. À noter que si la borne négative n’est pas facilement accessible, ou s’il est trop difficile d’y insérer la cosse faute d’un écartement suffisant, il est possible de la relier à un point de masse à proximité de la batterie. Une fois le Battery Sense branché, il reste à l’appairer à son smartphone après avoir téléchargé l’application ad hoc (dans l’Apple Store ou Google Play) et renseigné la capacité de la batterie (valeur exprimée en ampères-heures).

LA VILLE ENNEMIE DE LA BATTERIE

visu2-controleur-batterie
Sur une période de plus d’un mois, le niveau de charge de la batterie varie sensiblement en fonction de l’utilisation.

Battery Sense surveille alors la batterie en continu et fournit les informations importantes en temps réel (tension, température et niveau de charge). Le dispositif synchronise automatiquement les statistiques sur le portable et envoie, le cas échéant, une notification si l’état de charge descend sous un niveau critique ou si les mesures n’ont pas été relevées pendant 7 jours. Les données sont ensuite conservées jusqu’à 3 mois. De quoi surveiller de près l’évolution des performances de la batterie. Nous avons vérifié l’intérêt du dispositif sur une Polo 1.0 TSI 115 DSG7 achetée neuve fin mars 2018. Depuis l’origine, cette voiture n’a réalisé quasiment que des trajets urbains et, au bout de 1 mois, le Stop & Start ne s’enclenchait plus. Et pour cause : le Battery Sense, installé le 24 avril, nous indiquait une charge de seulement 60 %, un seuil empêchant l’activation du système. Après un long trajet aller-retour de Paris à Toulouse, début mai, la batterie est regonflée à 94 %. Mais dès que l’usage redevient exclusivement urbain, la batterie perd régulièrement de sa capacité pour redescendre à 73 % le 18 mai et remonter à 84 % le 29 mai après avoir roulé plusieurs dizaines de kilomètres sur des voies rapides. C’est bien la preuve que la ville ne réussit pas vraiment à la batterie et que seuls des longs trajets, ou une charge réalisée avec un chargeur spécifique, permettent de préserver l’accumulateur.

Notre avis : un accessoire simple et facile à utiliser, mais un peu cher (selon le point de vente). Toutefois, le service est au rendez-vous en avertissant d’un besoin imminent de charge de la batterie, ce qui évitera des dépenses plus lourdes encore.
Prix : jusqu’à 110 € selon le point de vente, physique ou sur Internet.