UFC-Que Choisir des Pyrénées-Orientales

high-tech, téléphonie

Tarifs des appels vers l’UE. De nouvelles baisses à venir

Tarifs des appels vers l’UE. De nouvelles baisses à venir

Tarifs des appels vers l’UE. De nouvelles baisses à venir

À partir de mai prochain, les Français pourront joindre des correspondants des autres pays de l’Union européenne (UE) sans dépenser des fortunes. Le Parlement européen vient en effet de voter le plafonnement du prix des appels et des SMS de la France vers l’UE.

Tarifs des appels vers l’UE De nouvelles baisses à venir

Depuis le 15 juin 2017, les appels, SMS, MMS et connexions Internet en roaming, c’est-à-dire passés depuis les pays de l’Union européenne (UE) autres que la France, sont obligatoirement décomptés des forfaits. Mais si ce dispositif européen a favorisé l’usage des téléphones au sein de l’Union européenne, il souffrait d’un manque : les appels passés depuis la France vers les autres pays de l’UE, eux, restaient facturés hors forfait à un prix libre déterminé par chaque opérateur. Du coup, certains en profitaient.

À partir de mai 2019, fini les abus. Le Parlement européen vient en effet de voter le plafonnement du prix des appels passés de la France vers l’UE. Concrètement, lorsqu’on appellera de son smartphone ou de son fixe depuis la France un correspondant allemand, belge ou croate, la minute de communication ne pourra plus être facturée plus de 19 centimes hors taxe, soit 22,8 centimes TTC. Quant au prix du SMS, il ne pourra dépasser 6 centimes HT, soit 7,2 centimes TTC. Cette décision permettra aux consommateurs de faire quelques économies. En effet, aujourd’hui, la plupart des opérateurs facturent ces appels et ces SMS à des tarifs bien plus élevés (voir encadré ci-dessous). Pour autant, il faudra continuer à être vigilant car non seulement les MMS ne seront pas concernés par ce plafonnement, mais surtout, ces appels et SMS continueront à être facturés hors forfait (excepté pour certains forfaits chers dans lesquels les opérateurs les intègrent déjà).

LES OPÉRATEURS CONTRAINTS DE RÉVISER LEURS PRIX

22,8 cts/min, 7,2 cts/SMS. Pour respecter ces plafonds, les opérateurs vont devoir revoir leurs tarifs à la baisse. Car aujourd’hui, si ces appels sont inclus dans le prix de l’abonnement quand ils sont passés depuis une box, ils peuvent coûter cher quand ils sont émis depuis un mobile.

Orange
Chez l’opérateur historique, la minute d’appel depuis la France vers l’UE est facturée 48 centimes (qu’ils appellent vers un fixe ou un mobile) et le SMS 28 centimes. Ils sont inclus dans les forfaits 100 et 150 Go.

Bouygues Télécom
Bouygues facture 47 centimes la minute d’appel (en illimité vers les fixes dans le forfait B&You 50 Go et les forfaits Sensation de 70 Go et plus) et 30 centimes le SMS.

SFR
SFR facture la minute 67 centimes pour ses abonnés à un forfait 4G et 73 centimes pour ses clients Starter 2 heures. Le SMS, lui, coûte 40 centimes (en illimité dans les forfaits Power Internet illimité et Premium).

Free
Pour les appels, l’opérateur est déjà dans les clous (22 centimes par minute, soit en deçà du plafond, et les appels vers les fixes sont inclus dans les forfaits). Il devra néanmoins faire un effort sur les SMS qui sont facturés aujourd’hui 19 centimes.

Comparez les prix des offres des opérateurs de téléphonie mobile