UFC-Que Choisir des Pyrénées-Orientales

high-tech, téléphonie

Smartphones. Notre flop 10 des plus fragiles

Lors de nos tests en laboratoire, les smartphones subissent un impitoyable test de résistance aux chutes. La plupart s’en sortent avec quelques égratignures, mais d’autres n’y résistent pas.

Smartphones Notre flop 10 des plus fragiles

 © Adobe Stock

En laboratoire, nous testons les smartphones sous de nombreux aspects, de la qualité sonore lors des appels à l’ergonomie générale en passant par l’autonomie de la batterie. Nous jugeons également toutes les fonctions multimédias, de la qualité des photos et des vidéos à la navigation GPS. Les résultats de nos tests de smartphones sont évidemment très variables selon les fabricants et les modèles. Mais la plupart des appareils testés (des dizaines chaque mois !) ont un point commun : ils sont résistants. Les modèles que nous vous présentons ici font exception. Ils se sont en effet révélés plus fragiles que les autres.

Notre test de solidité comprend trois épreuves. Nous mesurons la résistance à l’eau (en simulant une utilisation du smartphone sous une pluie fine pendant 5 minutes) et aux rayures (en passant un stylet équipé d’une pointe à dureté réglable sur l’écran et sur la coque). Rares sont les gros écueils sur ces critères. La troisième épreuve, celle de la résistance aux chocs, est redoutable : nous simulons, grâce à un tambour rotatif, 50 chutes de 80 cm de haut. Nous examinons les téléphones après ce premier cycle, et s’ils sont en bon état nous les replaçons dans le tambour pour 50 nouvelles chutes. S’ils sont déjà trop endommagés, nous renouvelons le test avec un nouveau téléphone. La majorité des smartphones passe sans problème les 100 chutes. Pas ceux de notre flop 10.

tambour-test-chutes-smartphones
La résistance des smartphones est éprouvée dans un tambour rotatif qui simule 100 chutes de 80 cm de hauteur.

1 & 2

SAMSUNG GALAXY S8 ET S8+

Lors de notre prise en main des Galaxy S8 et S8+, nous avions été assez bluffés par leur bel écran allongé au rendu impeccable. Quelques jours plus tard, nos tests labo avaient confirmé la qualité de ces deux smartphones, tant du point de vue de leurs performances que de leur autonomie. En revanche, côté résistance, le test a viré au fiasco. Comme nous le montrions alors en vidéo, les Galaxy S8 et S8+ sont sortis brisés de notre tambour. Les deux premiers Galaxy S8 soumis au test ont vu leur écran se casser dès le premier cycle de 50 chutes, tout en restant fonctionnel. L’écran du troisième appareil testé a résisté un peu plus (écran cassé au cours du second cycle). Quant aux Galaxy S8+, ils ont tous cassé avant les 50 chutes. Notez que Samsung a corrigé le tir sur les Galaxy S9 et Galaxy S9+, en modifiant les matériaux utilisés pour leur fabrication. Le coréen a en effet modifié l’aluminium du châssis et le métal de la bordure, pour un résultat convaincant.

3 & 4

APPLE IPHONE XS ET XS MAX

Apple a battu ses propres records avec ces iPhone, lancés en octobre 2018. Au labo, l’iPhone XS et l’iPhone XS Max ont en effet décroché une pluie d’étoiles, à la hauteur de la pluie d’euros qu’il faut dépenser pour se les offrir (1 155 € et 1 255 € minimum pour les iPhone XS et XS max). Mais l’écran de l’iPhone XS n’a pas résisté au tambour et, sur un second appareil, c’est l’appareil photo qui a trinqué. Quant à l’iPhone XS Max, sur les trois testés, deux sont sortis du tambour avec quelques égratignures, mais un troisième a vu son écran lacéré de bandes vertes et blanches.

iphone-xs-max

5

GOOGLE PIXEL 3

Ce n’est pas l’écran, mais la face arrière qui s’est révélée trop fragile sur le Google Pixel 3. Dommage, car ce smartphone avait par ailleurs révélé de bonnes performances générales. Et c’est étonnant, car le Google Pixel 3XL, la version plus grande du smartphone (6,3 pouces contre 5,5) a, lui, parfaitement résisté. Ces deux smartphones, que nous vous présentions en vidéo à leur sortie, sont les premiers smartphones de Google à intégrer le catalogue des opérateurs français.

Google-Pixel-3

6

LG G7 FIT

Le LG G7 Fit, déclinaison allégée du LG G7 ThinQ également testé, affiche un bon rapport qualité-prix. Comme souvent sur les smartphones de cette gamme, le fabricant a sacrifié l’appareil photo, tout juste moyen, pour tasser le prix (280 €). Mais lors de notre test, la face arrière de deux des trois modèles soumis au tambour a cassé avant la fin du premier cycle de 50 chutes.

LG-G7-Fit

7

OPPO RX17 PRO

Les smartphones Oppo sont souvent comparés à ceux de OnePlus. Logique, ces deux marques appartiennent au même groupe chinois BBK Electronics. Nous avions déjà testé le Oppo Find X, mais ni le Oppo RX17 Pro, ni le RX17 Neo, qui enrichissent la liste, n’arrivent à sa hauteur. Et côté solidité, le RX17 Pro (600 €) dénote puisque l’écran des deux modèles passés au tambour n’était plus du tout fonctionnel après le premier cycle alors que le RX Neo (350 €) s’en est sorti avec quelques égratignures.

Oppo-RX17-Pro

8

SAMSUNG GALAXY NOTE 8

Retiré de la vente à cause d’un retentissant problème de batterie, le Galaxy Note 7 avait laissé sa place au Galaxy Note 8, améliorant au passage le stylet et le module photo. Lors du test en laboratoire, en septembre 2017, le Galaxy Note 8 avait obtenu des résultats corrects, mais plusieurs points nous avaient déçus. D’abord, nous avions réussi à berner la fonction de reconnaissance faciale avec une simple photo (mais ce n’est pas le seul smartphone dans ce cas, loin de là). Ensuite, nous avions constaté que ce smartphone est trop fragile. Sur le premier modèle introduit dans le tambour, la face arrière a cassé après 30 chutes, puis c’est l’écran qui a succombé. Sur le second, la face arrière et l’écran cassé étaient cassés à l’issue des 100 chutes du test.

Galaxy-Note-8

9 & 10

SAMSUNG GALAXY J5 2017 ET J7 2017

La solidité n’est résolument pas le point fort de Samsung, qui place 5 smartphones dans ce flop 10 ! Les Galaxy J5 2017 et Galaxy J7 2017, deux modèles de milieu de gamme, vendus respectivement 279 et 339 € à leur sortie mais désormais moins chers (150 et 250 €). Leur rapport qualité-prix est correct, mais gare aux chutes ! Deux des trois Galaxy J5 testés ont vu leur écran cassé à l’issue des 100 chutes ; quant à l’écran tactile des Galaxy J7, il ne laissait rien paraître (aucune fissure), mais ne s’allumait plus après les 50 premières chutes.

samsung-galaxy-j5-j7

Camille Gruhier

Vincent Erpelding

Rédacteur technique