UFC-Que Choisir des Pyrénées-Orientales

actions UFC-Que Choisir, Billet du Président, Démarchage

Démarchage téléphonique

Le Sénat n’abandonne pas les consommateurs en rase campagne…

Après l’examen par la Commission des Lois du Sénat du texte sur le démarchage téléphonique, qui comprenait grâce à votre forte mobilisation via notre pétition, plusieurs avancées (interdiction du démarchage dans la rénovation énergétique, restrictions des dérogations à la liste d’opposition Bloctel), on se demandait quelle mouche avait piqué les membres de la Haute Assemblée qui entendaient revenir sur ces avancées en les supprimant purement et simplement…

 

Après avoir plaidé à l’unanimité par le passé pour le système d’opt in (consentement exprès avant d’être démarché), les Sénateurs entendaient-ils dorénavant abandonner les consommateurs en rase campagne… de démarchages intempestifs ?!

Heureusement, la sensibilisation et la mobilisation de l’UFC-Que Choisir alliée à une dizaine d’autres associations de consommateurs a porté ses fruits ! Les enquêtes et pétition de l’association ont été au cœur des débats qui ont opposé les partisans de la politique des petits pas, aux Sénateurs plus ambitieux, pleinement conscients du harcèlement commercial dont sont victimes les consommateurs…

Si, malgré une kyrielle d’amendements en ce sens, l’opt in n’a pas triomphé, les Sénateurs laissant (bien optimistes) une dernière chance à Bloctel, les meubles ont été sauvés ! Et à l’arrivée, je dois avouer avoir été satisfait du vote des Sénateurs en plénière.  L’interdiction dans le domaine de la rénovation énergétique a été restaurée, les restrictions aux dérogations à la liste d’opposition Bloctel musclée ont été maintenues,  et surtout un amendement de Jean Pierre SUEUR répondant à notre appel à plus de transparence a été adopté. En effet malgré l’avis défavorable du rapporteur et du gouvernement, une majorité de Sénateurs ont permis l’adoption du principe d’un préfixe obligatoire pour les appels commerciaux, permettant aux consommateurs de les identifier plus simplement…

Tout n’est cependant pas gagné… Reste maintenant la discussion en commission mixte paritaire avant l’adoption définitive. Comptez sur nous pour rester mobilisés, et ne pas raccrocher dans notre détermination à assainir le démarchage téléphonique !